CURACNÉ


Dans quel cas le médicament CURACNÉ est-il prescrit ?
Ce médicament est un antiacnéique qui appartient à la famille des rétinoïdes (dérivés de la vitamine A acide). Il agit notamment en réduisant l'activité des glandes sébacées.
Il est utilisé pour traiter les acnés importantes ou rebelles aux traitements classiques

Substance active : Isotrétinoïne

Excipients communs : Alcool isopropylique, Ammonium hydroxyde, Cire d'abeille jaune, Eau, Eau purifiée, Encre noire, Éthanol dénaturé, Fer jaune oxyde, Fer noir oxyde, Fer rouge oxyde, Gélatine, Glycérol, Huile végétale hydrogénée, Macrogol, Polyvinyle acétophtalate, Propylèneglycol, Soja huile raffinée
Autres excipient (spécifique à certaines formes) : Titane dioxyde

Contre-indications du médicament CURACNÉ
Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
•             femme en âge de procréer sans protection contraceptive efficace,
•             grossesse,
•             allaitement,
•             insuffisance hépatique,
•             excès de vitamine A,
•             excès de lipides dans le sang,
•             en association avec les antibiotiques de la famille des cyclines.


Attention !
Ce médicament est responsable de graves malformations chez l'enfant à naître en cas de prise pendant une grossesse. Une contraception rigoureuse est indispensable chez la femme : elle doit être mise en place un mois avant le début du traitement et poursuivie pendant toute la durée du traitement et le mois qui suit son arrêt. La prescription de ce médicament ne peut se faire sans avoir reçu un carnet-patiente qui explique les risques et signer un document (accord de soins), dans lequel vous attestez avoir reçu les informations nécessaires. Tous les mois, un test sanguin de grossesse négatif datant de moins de 3 jours doit être présenté au médecin pour le renouvellement du traitement. Le résultat du test est reporté dans le carnet-patiente qui doit être également présenté au pharmacien avec l'ordonnance. Toutes ces précautions entourant la grossesse ne concernent pas l'homme, qui peut procréer sans risque pendant son traitement (ce médicament n'a aucune action connue sur les spermatozoïdes).
En fin de traitement, rapportez les capsules non utilisées à votre pharmacien. Un dernier test de grossesse sera réalisé 5 semaines après l'arrêt du traitement.
Ne donnez jamais ce médicament à une autre personne, même si celle-ci présente une acné semblable à la vôtre.
Ne faites pas don de votre sang pendant la durée du traitement, ni pendant le mois qui suit son arrêt, en raison de la présence de ce médicament dans le sang.
Des précautions sont nécessaires chez les personnes qui souffrent de dépression, de diabète, d'obésité, d'alcoolisme, d'insuffisance rénale, d'excès de cholestérol ou de triglycérides, d'augmentation des transaminases : un bilan initial et une surveillance médicale régulière sont nécessaires.
En cas de diarrhée importante avec du sang dans les selles, interrompez le traitement et prévenez votre médecin.
N'appliquez rien sur la peau sans l'avis de votre médecin.
Évitez toute exposition prolongée aux rayons ultraviolets (soleil, lampe à bronzer) pendant le traitement.
L'épilation à la cire, en particulier sur le visage, doit être évitée pendant le traitement et durant les 6 semaines qui suivent son arrêt, en raison d'une fragilité accrue de la peau. De même, les dermabrasions doivent être évitées pendant le traitement et les 6 mois qui suivent son arrêt en raison d'un risque de cicatrice définitive. Si une dermabrasion est effectuée avant le début de traitement, celui-ci ne devra être commencé que 3 mois plus tard.
Conducteur : ce médicament peut être responsable d'une baisse de la vision nocturne.

Interactions du médicament CURACNÉ avec d'autres substances
Ce médicament ne doit pas être associé aux antibiotiques de la famille des cyclines : risque d'hypertension intracrânienne.
Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament contenant de la vitamine A : risque accru d'intoxication à la vitamine A.

Fertilité, grossesse et allaitement:

Grossesse :
Ce médicament est formellement contre-indiqué pendant la grossesse : il est responsable de malformation chez l'enfant à naître.

Allaitement :
Ce médicament est contre-indiqué pendant l'allaitement.

Posologie usuelle :
Les capsules doivent être prises au cours des repas.
Adulte et adolescent : la dose quotidienne est de 0,5 à 1 mg par kg de poids et par jour, répartie en 1 ou 2 prises.
La durée du traitement est habituellement de 4 à 6 mois : l'amélioration de l'état de la peau continue après l'arrêt du traitement et conduit généralement à une guérison durable.

Conseils
Une irritation de la peau, une aggravation de l'acné sont fréquentes et normales en début de traitement.
Ce traitement assèche l'œil : évitez le port des lentilles de contact. Les collyres lubrifiants (larmes artificielles) peuvent être utiles pour prévenir la sécheresse oculaire.
Pour lutter contre la sécheresse des lèvres, il est recommandé d'appliquer régulièrement un baume labial hydratant dès le début du traitement.

Conditions de prescription :
Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : la prescription initiale ne peut être faite que par un dermatologue. Les ordonnances de renouvellement peuvent être rédigées par un autre médecin. De plus, chez les femmes en âge d'être enceinte, la remise d'une notice spécifique (carnet-patiente) est obligatoire et la signature d'un accord de soins et de contraception est requise ; la durée de l'ordonnance est limitée à 1 mois. La poursuite du traitement nécessite donc une nouvelle ordonnance tous les mois. L'ordonnance doit être présentée au pharmacien dans les 7 jours qui suivent la prescription.

Effets indésirables possibles du médicament CURACNÉ
Effets sur la peau et les muqueuses, disparaissant habituellement à l'arrêt du traitement :

Fréquemment : sécheresse de la peau et des muqueuses (œil, bouche, nez, gorge), poussée d'acné en début de traitement ; consultez votre médecin si la poussée d'acné paraît particulièrement sévère ;

Moins fréquemment : rougeur cutanée, démangeaisons, photosensibilisation, chute des cheveux, anomalies des ongles, sensibilité plus grande à certains germes cutanés, sécheresse vaginale, irritation de l'urètre.
D'autres effets sont possibles :
·         transpiration excessive, fatigue, maux de tête, douleurs des muscles et des articulations, colite, diminution de la vision nocturne ou trouble de la vision nécessitant un avis ophtlamologique, troubles de l'audition, troubles osseux ;
·         élévation des transaminases, des triglycérides et du cholestérol, modification de la numération formule sanguine ;

Exceptionnellement : nausées, diarrhée sanglante, convulsions, somnolence.
Des cas de dépression, parfois grave, d'anxiété, d'agressivité, de changement d'humeur, de troubles psychiques et de très rares cas de tentatives de suicide ont été rapportés sous traitement par isotrétinoïne ; signalez rapidement à votre médecin tout signe de dépression (sensation de tristesse ou pleurs sans raison, difficultés de concentration, détachement affectif..) ou tout autre trouble du comportement.



src eurekasante.vidal.fr