URSOLVAN 200 mg


Indication
Lithiase biliaire cholestérolique

Lithiases vésiculaires pauci ou asymptomatiques, radiotransparentes, d'un diamètre inférieur à 15 mm, au sein d'une vésicule fonctionnelle (attestée par cholécystographie orale), chez les patients présentant une contre-indication majeure à la chirurgie.

Hépatopathies cholestatiques chroniques

En particulier cirrhose biliaire primitive, cholangite sclérosante, atteinte hépatique de la mucoviscidose.

Posologie URSOLVAN 200 mg Gélule Boîte de 30
Dans la lithiase biliaire cholestérolique:

Le produit s'avère efficace à la posologie de 5 à 10 mg/kg/jour; cependant la posologie moyenne conseillée est de 7,5 mg/kg/jour chez un sujet de poids standard; chez l'obèse il est souhaitable d'utiliser 10 mg/kg/jour.

Il est conseillé de prendre le traitement soit en une prise le soir, soit en deux prises matin et soir.

La durée habituelle du traitement est de l'ordre de six mois, mais il peut dépasser un an si les calculs ont un diamètre supérieur à 1 cm.

Dans les hépatopathies cholestatiques:

La posologie optimale est de l'ordre de 13 à 15 mg/kg/jour. Il est recommandé d'augmenter progressivement la dose par paliers pour obtenir la posologie optimale après 4 et 8 semaines de traitement.

Dans les hépatopathies cholestatiques compliquant la mucoviscidose, la dose optimale est de l'ordre de 20 mg/kg/jour.

La dose journalière est à répartir en deux prises, matin et soir, au moment des repas.

Contre indications
Ce médicament est généralement déconseillé pendant la grossesse (voir rubrique Grossesse et allaitement ).

Effets indésirables Ursolvan
Très faiblement soluble dans le côlon, l'acide ursodésoxycholique n'a pas d'action irritante sur la muqueuse colique; les cas de diarrhée sont par conséquent très rares.

Une augmentation du prurit peut être observée en début de traitement en cas de cholestase sévère. C'est la raison pour laquelle il est recommandé de débuter le traitement chez de tels patients par une dose de 200 mg/jour.

Précautions d'emploi
Mises en garde spéciales

Dans le cadre de la surveillance systématique de ce type de traitement administré au long cours, et bien que l'acide ursodésoxycholique n'ait pas d'effet carcinogène, une surveillance rectocolique est recommandée.

Précautions d'emploi

Dans le traitement de la lithiase biliaire cholestérolique:

· vérifier l'efficacité du traitement par imagerie au bout du sixième mois.

Dans le traitement des hépatopathies cholestatiques chroniques:

· chez les patients ayant une cirrhose compliquée d'insuffisance hépatocellulaire ou de cholestase majeure (bilirubinémie > 200µmol/l), la fonction hépatique (et, si possible, la concentration sérique des acides biliaires) doit être surveillée,

· en cas de cholestase compliquée de prurit, la posologie de l'acide ursodésoxycholique sera progressivement croissante, en débutant le traitement par des doses de 200 mg/jour. Dans cette situation, la co-administration de colestyramine est possible et souhaitable, en veillant à ce que la prise des deux agents thérapeutiques soit séparée d'un intervalle de temps de 5 heures.

Interactions avec d'autres médicaments
Associations à prendre en compte

+ Colestyramine: diminution de l'effet des acides biliaires qui sont fixés par la colestyramine et éliminés. La prise de colestyramine doit être séparée de celle de l'acide ursodésoxycholique d'un intervalle de temps de 5 heures (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi ).

Grossesse et allaitement
Les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène dans une espèce.

Il n'existe pas actuellement de données en nombre suffisant pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de ce médicament lorsqu'il est administré pendant la grossesse.

Par mesure de précaution, à l'exception d'indications très restreintes et validées, il est préférable de ne pas utiliser l'acide ursodésoxycholique pendant la grossesse.

Comment ça marche ?
L'acide ursodésoxycholique est absorbé passivement au niveau de l'intestin grêle.

L'extraction hépatique du premier passage est de 50 à 60%. Au niveau du foie, l'acide ursodésoxycholique est conjugué à la glycine et la taurine. Pour des doses ingérées de 10 à 15 mg/kg/jour, l'acide ursodésoxycholique constitue 50 à 70% de l'ensemble des acides biliaires circulants.